tetiaroa-polynesie-francaise.jpg

POLYNESIE FRANçAISE

BIENVENUE AU PARADIS !

La vie m’a propulsée dans ce paradis du bout du monde à deux reprises. Résultat : j’y ai vécu plus de 15 mois, et me suis donné les moyens de partir à la découverte de trois des cinq archipels de cette destination de rêve. Je m’y suis déplacée en stop, à pied, à vélo, en avion, en bateau cargo, en bateau-stop, et même sur l’Aranui, l’unique cargo / croisière qui dessert les mystérieuses îles marquisiennes. J’ai dormi dans des pensions de famille, chez l’habitant, chez les copains, par terre sur mon tapis de yoga, dans mon hamac et sous ma toile de tente. J’y ai découvert l’apnée, la plongée, les requins qui passent sous les pieds, la danse des raies manta et le chant des baleines. J’ai passé des soirées entières à contempler le ciel, à compter ses étoiles filantes, à admirer la voie lactée et à chercher la croix du sud. J’ai mangé du poisson cru, beaucoup de bananes et j’ai même appris à apprécier la chèvre au lait de coco. Je me suis baladée dans la grande majorité des îles de la société à plusieurs reprises. J’ai vécu 6 mois sur l’île de Moorea et 6 autres sur l’île de Bora-Bora.

J’ai passé trois semaines aux Marquises, un endroit mystique et reculé et me suis pavanée une dizaine de jours aux Tuamotu, un des meilleurs spots au monde pour la plongée bouteille. La Polynésie Française fait partie des destinations que je connais bien mieux que ma propre terre natale.

Vêtue de mon paréo fleuri, une fleur de tiaré plaquée derrière mon oreille gauche, pieds nus, je vous emmène avec moi, dans ces terres paradisiaques du bout du monde. On entend le bruit des vagues qui déferlent de l’autre côté du lagon et on peut humer un parfum tropical, doux mélange d’odeurs vanillé et d’huile de coco. Ces effluves, qui semblent ajouter de l’espace au temps, nous invitent à ralentir le temps d’un instant. Les vibrations des percussions et des tambours, musique emblématique des îles du Pacifique, résonnent au loin... Ça y est, vous y êtes ? Maeva au paradis ! 

S'ABONNER à LA NEWSLETTER 
Pour ne rien manquer de mes nouveaux articles, inscris-toi à ma newsletter :