IMG_20200310_124424.jpg
  • Lise Blanc

Conseils aux voyageurs Suisses

Mis à jour : sept. 9




Les démarches administratives à faire avant votre voyage moyen ou long terme


Ah la Suisse !


Ce petit et magnifique pays entouré de montagnes qui a la renommée d’avoir une qualité de vie comme nulle part ailleurs...


Lorsque je dis que je suis Suisse on me regarde toujours comme si j’étais une voyageuse blindée de thune qui aurait des comptes cachés dans chacune de ses banques. (Mais, comment ils savent ?!)

Si les croyances quant à une sorte de pouvoir que l’on pouvait avoir à une certaine époque lorsque l’on dégainait notre fameux passeport rouge à une frontière, ne sont plus d’actualité. Bien au contraire même. De nos jours être un Helvète voyageur est plus une contrainte qu’autre chose.

Les désavantages et inconvénients

  • On ne bénéficie pas de l’unique et tant convoité « permis travail vacance » « ou working holiday visa » contrairement au reste du monde.

  • Se désabonner de chez son opérateur téléphonique requiert une patience sans faille et beaucoup de self-contrôle.

  • Notre assurance maladie (LAMAL) est obligatoire et extrêmement chère même lorsque l’on est sur la route à court, moyen ou long-terme.

  • Dès que l’on énumère le fait que l’on est Suisse, on nous imagine être un billet de banque ambulant.

  • Les options de banque en ligne ne sont pas nombreuses.

  • Les Suisses allemands que vous allez rencontrer vont nous assaillir de « hééé fffon wwo kommsssst tuuu ??! » Auxquels vous aller répondre avec un grand sourire en anglais, parce qu’il ne reste plus une bribe de cette langue dans notre matière grise. (L’espagnol a même pris le dessus, c’est pour dire !)

Mais pas d’inquiétude ! Déjà, parce que les Suisses allemands converseront volontiers avec vous en anglais et que ça vous fera même chaud au cœur de retrouver un peu de la Suisse et de ses accents sur votre chemin. Ensuite, parce que voyager au long terme en évitant des frais inutiles est possible.


Comment ne plus payer ses assurances en Suisse lors d’un voyage moyen ou long terme ?


Tant que vos papiers seront en Suisse, vous paierez votre assurance obligatoire (LAMAL). Il est possible de retirer ses papiers en demander l’obtention d’un statut « globe-trotteur » auprès de votre commune. Le statut globe-trotteur va vous permettre de retirer vos papiers à durée déterminée et par conséquent, de ne plus payer votre assurance maladie obligatoire. Il vous faudra cependant toujours avoir une adresse en Suisse, mais celle d’un de vos amis ou d’un membre de votre famille fera parfaitement l’affaire. Ce statut vous permet également de continuer à cotiser à la caisse AVS pendant votre absence.

IMPORTANT : certaines communes ne sont pas au courant que ce statut existe. Cette démarche peut prendre un temps phénoménal donc faites-le bien à l’avance. Ils vous donneront tout un tas des papiers à faire tamponner auprès de divers services. Tout cela prend du temps.

Si vous partez pour moins de 6 mois, je pense que cela ne sert à rien de faire toutes ces démarches administratives. En revanche si votre voyage dure 6 mois et plus, prenez le temps de le faire car cela vous évitera bien des frais.

Caisse AVS

Passez à la caisse AVS de votre commune, ils communiqueront vos informations avec le contrôle des habitants.

Impôts

Si vous partez en début d’année, la commune vous donnera les papiers à remplir pour l’année en cours. Demandez à votre employeur une fiche de salaire à l’avance.

Si vous partez en fin d’année, vous n’aurez normalement que les impôts de l’année en cours à payer. Demandez à votre employeur une attestation de salaire indiquant le montant que vous avez gagné jusqu’à la fin de votre contrat (date de votre départ).

ATTENTION : chaque canton est un peu différent et n’aura donc peut-être pas tout à fait les mêmes démarches. Cependant, le statut globe-trotteur existe partout en Suisse. N’hésitez pas à insister et à repasser plusieurs fois à la commune si nécessaire.

Se désabonner de votre opérateur téléphonique

Regardez bien quand votre contrat se termine, car vous ne pourrez pas résilier votre abonnement quand vous voudrez. Contactez votre opérateur une quinzaine de jours avant que votre contrat n’expire et dites-leur que vous partez vivre à l’étranger (c’est plus simple ainsi) et que par conséquent vous n’avez plus besoin de leurs services. Demandez qu’ils vous envoient un mail de confirmation afin d’éviter toutes mauvaises surprises.

Certains opérateurs proposent de mettre votre abonnement en stand-by pour 6 mois. Cela peut-être une bonne option si vous comptez partir pour cette durée-là ou moins longtemps. Par contre ces 6 mois seront ajoutés à nouveau à votre contrat lors de votre retour. Je m’explique :

Si vous avez un contrat de deux ans du 1er juin 2020 au 1er juin 2022 et que vous partez le 1er janvier 2021 pour 6 mois, lorsque vous reviendrez le 1er juillet 2021 votre contrat sera prolongé jusqu’au 1er janvier 2022 et non plus jusqu’au 1er juin 2022 initial.

Si vous partez pour un voyage long-terme, je vous conseille de résilier votre contrat. Cela sera plus simple. Il faut garder en tête que dans n’importe quel pays où vous irez, vous allez non seulement pouvoir trouver aisément du wifi, mais qu’il est aussi généralement facile d’obtenir une carte SIM avec un numéro du pays dans lequel vous vous trouverez.

Les frais bancaires et les cartes bancaires

Les frais bancaires, lorsque l’on retire du cash à l’étranger, peuvent vite faire péter le budget. Chaque fois que retirerez de l’argent dans un ATM (l’équivalant du Bancomat en Suisse), des frais apparaîtront. L’alternative ici est d’ouvrir un compte de banque en ligne.

Revolut est la meilleure solution que j’ai trouvée.

Revolut est la banque la plus accessible pour nous les Suisses. Ils sont basés en Angleterre et propose un service au top. Vous accéderez à votre compte bancaire via leur application sur votre smartphone. Vous obtiendrez une carte Mastercard rechargeable. Ils ont également diverses assurances comprises dans leurs packages. Leurs tarifs sont corrects et leurs prestations bonnes. En plus, les transferts d’argent d'un compte revolut à un autre sont gratuits.

Il vous suffira de transférer suffisamment d’argent sur votre compte Revolut avant votre départ et d’être sûr d’avoir accès à votre e-Banking Suisse pour vos futurs transferts.

IMPORTANT : tenez votre banque suisse au courant de votre voyage. Précisez-leur où vous partez ou dites-leur que vous partez faire un tour du monde afin d’être sûr de pouvoir retirer et/ou de transférer de l’argent depuis n’importe où. Une fois, je me suis retrouvée à Los Angeles sans pouvoir retirer un centime. Ce fut tant mieux pour mon porte-monnaie, car les « outlet shopping » de cette ville sont bien trop attractifs !

Lien REVOLUT


ASTUCE : personnellement, j’ai toujours un compte à la Raiffeisen. J’utilise ma carte Revolut tout le temps, mais j’ai une carte Maestro et une Visa en back up au cas où. À mon avis, il est vital d’avoir deux cartes de crédit lorsque l’on voyage. On n’est jamais à l’abri de se retrouver quelque part sans pouvoir retirer de l’argent pour x raison avec l’une ou l’autre des cartes.

Déposer ses plaques afin de ne plus payer son assurance voiture

Cela vous coûtera 30CHF (en Valais) pour déposer vos plaques auprès de votre office de poste. Vous ne paierez plus vos assurances dès lors qu’elles y seront déposées. Cette démarche est facile et ne devrait pas prendre trop de temps.

S'ABONNER à LA NEWSLETTER 
Pour ne rien manquer de mes nouveaux articles, inscris-toi à ma newsletter :