IMG_20200310_124424.jpg
  • Lise Blanc

Polynésie Française : guide pratique

Mis à jour : sept. 3

1. La Polynésie Française en quelques mots


Située au cœur du triangle Polynésien, la Polynésie Française est composée de 118 îles répandues dans 5 différents archipels. La Polynésie est autant vaste que l’Europe et est réputée pour être le paradis sur terre. Si les photos vous font rêver, attendez de voir sur place, les décors y sont encore bien plus beaux !

2. Pourquoi partir au bout du monde ?

C’est vrai, ça ! Pourquoi se taper 44h de vol aller-retour et une bonne dizaine d’heures de décalage horaire (au mieux !) lorsque l’on peut trouver des endroits magnifiques à proximité de chez soi ? Voici quelques bonnes raisons :

  • Parce que ses habitants sont d’une gentillesse et d’une hospitalité que vous trouverez rarement ailleurs.

  • Parce que les paysages sont juste à couper le souffle !

  • Pour sortir des sentiers battus et ultra touristiques des destinations guindées.

  • Pour savourer le calme, la tranquillité et pour s’imprégner de la douceur de vie qui y règne... C’est tellement apaisant !

  • Parce que la faune marine y est extraordinaire.

  • Pour avoir la chance de barboter avec le plus gros mammifère marin au monde.

  • Pour vivre proche des locaux dans une ambiance 100% traditionnelle et hors du temps.

3. Quand voyager en Polynésie Française ?

La meilleure période pour visiter la Polynésie s’étend de mai à octobre. Cette saison est parfaite en termes de climat car il ne fait ni trop chaud, ni trop froid et que la pluie se fait discrète. La saison des baleines est de juin à octobre également, donc c’est parfait si vous souhaitez faire une mise à l’eau avec ces créatures. La saison des pluies elle, s’étend de décembre à mi-avril.


IMPORTANT : juillet et août sont les mois les plus prisé par les touristes. Si vous pouvez partir avant ou après, ce sera à votre avantage.

4. Combien de temps faut-il consacrer sur place ?


Selon moi, il faut au minimum 3 semaines pleine sur place pour pouvoir profiter pleinement d’un voyage au bout du monde.




5. Que faire en Polynésie Française ?


Plongée, apnée, pêche, voile, surf, kite surf, kayak, paddle, snorkeling, randonnée, tour en quad, croisière, farniente sur les plages, chasse sous-marine... les activités sont vastes et variées pour les amoureux du monde marin et de la nature de manière générale.

6. Quelles îles privilégier ?


Les îles de la Société et des Tuamotu pour leurs paysages de cartes postales et leurs accessibilités. Les Marquises, les Australes et les Gambiers pour les plus aventureux et ceux qui souhaitent sortir des sentiers battus.


7. Comment arriver et repartir de Tahiti ?


En avion depuis la France


Plusieurs compagnies desservissent l’aéroport de Papetee (PPT) situé à Tahiti au départ de Paris CDG ou Orly. Les informations suivantes sont à jour avec les règles du COVID_19.

Air France : 3 vols par semaine au départ de Paris CDG en passant par Vancouver (YVR). Leurs prix sont élevés (environ 1'300 eu l’aller) mais restent tout de même plus raisonnables que ceux de leur concurrent premier Air Tahiti Nui.

Air Tahiti Nui : Départ tous les jours de Paris CDG via Vancouver (YVR). Leurs prix sont désormais extrêmement élevés (comptez 1'700 et 2'000 eu l’aller simple).


French Bee : French Bee à fait son apparition en mai 2018, ouvrant ainsi les portes d’un tout nouveau marché dans les îles du Pacifique sud : le low cost. Cette compagnie offre désormais la possibilité d’accéder à Tahiti par la voie des airs à petits prix. Vous aurez le choix entre 3 options et serez gagnants même en prenant l’option la plus chère. French Bee transit désormais par Vancouver (YVR) et vole tous les mercredis du mois de septembre 2020 au départ de Paris Orly. Les dates changeront ensuite pour le reste de l’année ainsi que l’aéroport de transit, qui pourrait-être à nouveau celui de San Francisco (SFO) sous réserve de la réouverture des frontières américaines.

- Basic : L’option la moins chère : Prix imbattable mais n’inclus ni bagage en soute ni repas. Si vous désirez bénéficier de ces services-là ou d’avantages de prestations, ceux-ci génèrent des frais supplémentaires. Comptez environ 600 eu l’aller simple depuis paris.

* Cette option est à privilégier si vous n’emportez que très peu d’affaires et si vous prenez suffisamment de snacks avec vous pour tenir la durée des vols.


- Prémium : Classe économique : Vous payerez environ 20 euros de plus que la formule Basic et aurez accès à un bagage à main + un en soute ainsi qu’aux repas.

* C’est selon moi le choix le plus judicieux. Les prix restent très raisonnables et au moins, vous n’aurez pas faim !


- Smart : Business class : Cette option inclus 2 bagages en soute, embarquement prioritaire, bagage prioritaire, choix du siège. Son tarif peut doubler de la Basic.

* Bonne option pour plus de confort.

ATTENTION ! Depuis 2018, tout transit par le Canada requiert un visa de transit nommé ETA.


En bateau


Il est bien sûr tout à fait possible d’arriver en Polynésie Française en voilier. Les Marquises sont d’ailleurs la destination finale de la transpacifique.



8. Comment se déplacer entre les îles ?


En avion


Air Tahiti Iti est la seule compagnie aérienne du pays. Elle propose des « passes inter-îles » qui facilitent grandement l’organisation de votre itinéraire sur place. De par son monopole, les tarifs sont élevés mais ne sont pas non plus affolants.

En ferry


Il est très facile de se déplacer de Tahiti à Moorea (et vice versa) en ferry. Le Terevao et l’Aremiti font le trajet plusieurs fois par jour pour le prix de 1'000 XPF l’aller simple. (8.30 eu)


En bateau-stop


Grand nombre de voiliers sillonnent les eaux Polynésiennes. En vous baladant dans les marinas et en demandant aux gens s’ils pourraient vous emmener d’une île à une autre, vous trouverez certainement une âme charitable qui répondra à votre demande.


En bateau cargo


Plusieurs cargos desservissent Tahiti et ses îles chaque semaine et acceptent d’embarquer un nombre de passager limité contre une somme plus que correcte.


Les îles sous le vent :

  • Le Taporo 6 : Départ de Papeete tous les mercredis. Nombre de passagers : 12

  • Le Taporo 7 : Départ de Papeete les lundis et les jeudis depuis Tahiti. Nombre de passagers : 12

  • L’Hawaiki Nui : Départ de Papeete les mardis et les jeudis depuis Tahiti. Nombre de passagers : 12

Les Tuamotu de L’ouest :

  • Le Cobia : Départ de Papeete tous les lundis. Nombre de passagers : 12 personnes max.

  • Le Mareva Nui : Départ de Pepeete deux lundis par mois. Nombre de passagers : 12

  • Le St-Xavier Marie Strella 4 : Départ de Papeete deux lundis par mois environ. Nombre de passagers : 9

Les Australes :

  • Le Tuhaa : Départ de Pepeete deux fois par mois. Nombre de passagers : 76

Les Tuamotu - Gambiers

  • Le Nuku Hau : Une rotation par mois, en général un samedi. Nombre de passagers : 9

  • Le St-Xavier Marie Stella 3 : Départ de Papeete une fois par mois environ.

Les Marquises

  • L’Aranui n’est pas un bateau cargo comme les autres. En plus du fret, il embarque avec lui des passagers pour une croisière de 14 jours autour des îles Marquies, situées à 1'300 km au nord de Tahiti.

À bord de l’Aranui, il y a une piscine, un restaurant, un bar et une salle de fitness. Si votre budget le permet et que visiter cet archipel vous fait rêver, voyager en cabine pourraît alors être une option envisageable. Si vous désirez simplement vous rendre aux Marquises et y voyager ensuite par vos propres moyens, vous pouvez embarquer à moindre frais en côtoyant l'équipage du navire. Cela veut dire que vous mangerez et dormirez à leur côté, tout en passant vos journées à pouvoir profiter de la piscine et du reste du bateau comme les autres passagers.

Pour vous faire embarquer sur l’Aranui « à la roots », il faudra vous rendre à l’office des bateaux cargos à Papeete et négocier fermement votre ticket avec eux.


TIP I : en 2018 j’étais montée à bord de l’Aranui jusqu’à l’île de Nuku Hiva. Le trajet a duré 4 ou 5 jours en passant par l’atoll de Fakarava aux Tuamotu. J’avais payé environ 32'000 CFP l’aller, ce qui en soit est quasiment le même prix qu’un aller simple en avion. Mais c’est sans regret, vraiment. Car avoir la chance d'arriver aux Marquises par la voie des eaux est une expérience unique et extraordinaire qui nous marque à vie.


TIP II : En 2019, un trajet de Huahine à Raiatea (2 h) puis de Raiatea à Bora Bora (2 h) coûtaient 800 CFP (8 euros) chacun. Le voyage sur le Taporo de Bora à Tahiti, qui dure environ 24h, coûtait 2'300 CFP. Prenez vos précautions si vous avez le mal de mer.


IMPORTANT : Tous les cargos sont à contacter en avance ici. Le mieux est de les appeler car ils ne répondront pas toujours aux mails. Les places sont très vite prises par les locaux, donc effectuez vos réservations suffisamment à l’avance. Il est important de garder en tête qu’en cas de trop forte houle ou de météo instable, le capitaine ne prendra pas toujours de passagers ou alors pas depuis certaines îles.



9. Comment se déplacer sur les îles ?


À vélo


La plupart des pensions mettent à disposition des vélos. C’est un super moyen de découvrir les îles en lenteur, tout en vous arrêtant où vous voulez pour faire trempette en cours de route.


En stop


Vous n’attendrez pas plus de 5 min avant de vous faire embarquer !

En voiture de location


Très pratique sur les îles un peu plus grande. (Tahiti et Moorea) Par contre, les prix ne sont pas donnés et les locations sont très prisées en haute saison.


10. Où se loger en Polynésie ?

Les hôtels et resorts de luxe


Pour avoir travaillé dans deux chaînes prestigieuses sur deux îles différentes, je pense que si vous avez le budget, ça vaut vraiment la peine de se prendre une ou deux nuits dans un de ces resorts de luxe.


En toile de tente et en hamac


Certaines pensions des îles de la société offrent une place de camping à prix correct alors que d’autres sont plutôt élevés. Sur certaines îles, vous pourrez sans hésiter demander aux locaux si vous pouvez planter votre tente ou accrocher votre hamac chez eux pour la nuit. Ils vous inviteront avec plaisir et seront ravi de partager avec vous les mythes et les légendes de leur terre autour d’un bon repas et d’une Hinano. Des campings officiels existent aussi sur certaines îles.


Les pensions de famille


Pas toutes les pensions sont à petits prix, mais cela reste tout de même moins cher que l’hôtel. Et puis, c’est surtout que les pensions vous donneront un aperçu authentique de la culture polynésienne.


Woofing et helpx


Si vous hésitez à partir sur le long-terme et que vous ne savez pas trop comment procéder, sachez que faire du wwoofing ou se faire engager en tant qu’helpx est tout à fait courant en Polynésie. Sur Tahiti, Moorea mais aussi dans de plus petites îles sauvages des Tuamotu ou même sur des voiliers.


Couchsurfing et Air Bnb


Les deux sont possible en Polynésie !


Le gardiennage de maison

Le gardiennage de maison est un concept simple qui vous permettra de loger gratuitement lors de votre séjour en Polynésie Française mais également ailleurs dans le monde. Il consiste, comme son nom l’indique, à garder une maison lorsque le ou les propriétaires ne sont pas là. Ces offres de gardiennage sont proposées par des propriétaires qui désirent partir pour une certaine durée et qui voudraient laisser leur maison - et même leur véhicule - entre de bonnes mains pendant leur absence. En échange de quoi, souvent, vous devrez vous occuper de leurs animaux de compagnie, d’entretenir les lieux intérieurs et extérieurs. Cela peut être une bonne option si vous souhaitez rester plus longtemps sur une île, par exemple. Souvent, le gardiennage de maison est pour une durée supérieure à une semaine.

Sites internet spécialisés :

Petites annonces

Échanger sa maison

En voilà, une bonne idée ! Pourquoi ne pas essayer d’échanger sa maison et de profiter pleinement d’une habitation pendant votre séjour dans les îles ?

Sites internet spécialisés :

IMPORTANT : Veillez à reserver vos nuitées à l’avance car les hébergements se remplissent vite, surtout en haute saison.



11. Quel budget prévoir ?


Il est difficile de répondre à la question du budget avec un chiffre précis. Celui-ci dépendra de la durée de votre voyage et de la manière dont vous vous déplacerez et vous logerez, sans oublier les activités que vous ferez sur place. Voici quelques chiffres pour que vous ayez une idée plus précise du coût de la vie en Polynésie.

  • Un repas dans un snack : entre 1'200 et 1'600 cfp (entre 10 et 13 eu)

  • Un repas dans une roulotte le soir à Papeete : entre 1'000 et 1'300 cfp (entre 8 et 11 eu)

  • Un repas dans un restaurant : entre 2'000 et 3'000 xpf (entre 16 et 25 eu)

  • Une plongée bouteille : entre 6'500 et 7'500 xpf (

  • Un baptême de plongée : environ 9000 xpf (75 eu)

Sachez aussi que les prix des magasins alimentaires sont plus élevés qu’en France.

12. Quelles langues parte-t-on en Polynésie ?


En Polynésie tout le monde parle le français en plus du Tahitien ou du language spécifique de certains archipels. (Marquisien de sud ou du nord par exemple)


Lexique de base Tahitien


Ia Orana : Bonjour

Maeva : Bienvenue

Mai tai ? : Comment ça va ?

Mauru’uru roa : Merci beaucoup

Nana : Au-revoir



13. Santé


Aucun vaccin n’est requis ou demandé pour voyager en Polynésie Française. Sur place, il faudra veiller à bien se protéger des moustiques car la dingue et le Chikungunya sont présent.

14. Argent et monnaie locale


La monnaie locale est le Franc Pacifique (CFP). 1'000 cfp = 8 eu

Vous pourrez payer par carte de crédit dans les pensions, hôtels, magasins et dans les centres de plongées cependant, veillez toujours à avoir suffisamment de cash sur vous, surtout dans les îles où les pannes d’électricité et autres petits soucis sont susceptibles d’arriver.


15. Visa


Pas besoin de visa pour les Suisses, les Français et les Belges. Comme évoqué plus haut, pensez simplement au visa de transit lorsque vous transiteez par les USA ou le Canada.

16. Autres infos

  • Vini et Vodafone sont les deux opérateurs téléphoniques de la Polynésie. Vous pouvez facilement acheter une carte SIM prépayée sur place. Prenez votre passeport avec vous lorsque vous irez en acheter sinon ils ne vous en octroieront pas. Vodafone est l’opérateur le moins cher.

  • Les prises pour charger les appareils électroniques sont pareilles qu’en France.

  • Prix résident : Libre à vous de faire comme vous le sentez, mais sachez que si vous évoquez que vous êtes résident en Polynésie, vous bénéficierez d’une réduction sur nombreuses activités et sur les transports. (Ferry, plongées, billets d’avion etc.)




L’article vous a plu ? N’hésitez pas à le commenter et à le partager sur les réseaux sociaux !


S'ABONNER à LA NEWSLETTER 
Pour ne rien manquer de mes nouveaux articles, inscris-toi à ma newsletter :